Chanson nouvelle de deux hommes qui ont mangé quatre cens quarante neuf enfàs en forme de Loups, lesquels ont esté bruslés dans la ville de Liege,

Title

Chanson nouvelle de deux hommes qui ont mangé quatre cens quarante neuf enfàs en forme de Loups, lesquels ont esté bruslés dans la ville de Liege,

Subtitle

Sur le chant de Montgommery.

Set to tune of...

Montgommery

Transcription

Combien pernicieux,
Que laisse le service,
Du puissant Roy des cieux,
Pour dans le précipice:
De Sathan, malheureux,
Et aux absides creux,
Y faire sa demeure,
Ce Lyon furieux,
Nous a aillé les yeux,
C'est une chose seure.
Comme Loups ravissants,
Nous courons la campagne
Pour nuire aux innocents,
Le mal nous accompagne:
Des dents plus que du fer:
Pour plaire à Lucifer,
Nous faisons grand carnage,
Tant aux villes qu'aux champs,
Comme bourreaux meschans,
Les enfans en bas aage.
Quelque temps sans cesser,
Dura nostre malie:
Mais il faut confesser:
Que tout c'est artifice:
Car nos petits enfants:
Qui n'en estoyent contens:
Le dirent à leurs mres,
Desireux de vanger:
Le meurtre & le danger:
Des innocens leurs frres.
Les frres n'osant pas:
Dire la boucherie:
Ny le cruel repas
Que faisait la furie
De ces deux malheureux
Par trop impetueux:
Encontre l'innocence,
Le sang messe d'iceux
Monta jusques aux cieux
Elle demanda vengeance.
Les enfans de rechef
Commencerent à voix haute
De chanter le meschef
De leur pre & la faute,
Disant nos peres loups,
Se jetteront sur nous:
Aussi leur fiers rage,
Grand Dieu soyez nous doux
Et que vostre courroux
Leur soit pour héritage.
La Justice entendit
De ces enfans la plainte,
Qui bien les deffendit
De senrir nos attaintes
Nous confessons pour gray
Que des innocents c'ay
Quatre cents & quarante
Et plus avons mangez
En cruels loups changés
Chacun s'en mescontente.
Nous sommes condamnés,
Pour aller au supplice:
Et au feu destinez,
Pour si grande malice
De Dieu le jugement
Perpetuellement:
Juste et équitable:
Ne laissent tels forfaits
N'y tels bourreaux infects
Jamais impunissables.
Messieurs ne souffrez pas
Aller votre jeunesse
Pour gouster les appas
Des Sorciers qui sans cesse
Blasphement en tout lieux
Encontre le gray Dieu
Et de leur maléfice
Se vengent contre tous
Car le Diable est jaloux
De son divine service.

Method of Punishment

burning

Crime(s)

murder, werewolves

Gender

Date

Execution Location

Lige

Printing Location

Lyon: Simon Rigaud, 1606
'La Fleur du Rozier des Chansons Nouvelles'

Notes

Lyrics to chant de Montgommery (1559):
Combien est oublieux
Qui se ¥åe à fortune!
Encor' plus malheureux
Qui par trop l'importune.
En sont souvente fois
Les princes et les roys
En grand meschef et honte :
Moy trs bien le cognois
Que nagures j'estois
De Mont-GommeryäóÖ comte.

Citation

“Chanson nouvelle de deux hommes qui ont mangé quatre cens quarante neuf enfàs en forme de Loups, lesquels ont esté bruslés dans la ville de Liege,,” Execution Ballads, accessed July 3, 2022, https://omeka.cloud.unimelb.edu.au/execution-ballads/items/show/974.

Output Formats