Récit véritable
Du cruelle Assassin commis par le nommé Moreau à l'endroit du nommé Geoffroit son bon amy.

Title

Récit véritable
Du cruelle Assassin commis par le nommé Moreau à l'endroit du nommé Geoffroit son bon amy.

Subtitle

Chanson nouvelle, sur l'air: Ah quelle étrange tyrannye!

Synopsis

Moreau murders his friend Geoffroi and is sentenced to be broken on the wheel

Set to tune of...

Ah quelle étrange tyrannye!

Transcription

AH quelle étrange tyrannie
Bien pire qu’une rage d’enfer
M’a mis dedans la phantaisie
De mon camarade tuer
Par un trespas le plus odieux
Qui fust jamais dessous les cieux!

Satan malheureux detestable
De le tuer me vint tenter,
Et moy encore plus miserable
D’adherer à ses volontez:
Ne sui-je pas bien malheureux
De faire un coup si odieux.

A que j’ay regret dans mon ame
D’avoir trahy mon bon amy,
Et voir dessous la froide lame
Celuy la que j’ay tant chery
Je meure avec grand regret,
pardonné moi mon cher Geoffroi.

Le trouvant d’une humeur afable
Je l’ay convié à diné
Et lorsqu’il seroit à ma table
J’ay resolu de le tuer,
Des sur les dix heures du matin
Le gardant jusqu’au lendemain.

Le voyant mort dedans ma chambre
Je le foulois sans contredit,
Je pris tous ses billets de change
Et l’argent qu’il avoit sur luy,
Je le fit porter du matin
Dans la rue des vieux Augustins.

Messio du guet faisant leur ronde
Rencontrent en leur chemin
un corps nu hors la vie du monde
Dans la ruë des vieux Augustins
Sur une échelle sans tarder
Au grand Chastelet l’ont porté.

Aussitost l’on fit la recherche
Et puis les informations,
L’on a observé mes demarches
Pour en connoistre la taison,
Se doutint de mon action
L’on me vint prendre à ma maison.

Me voyant surpris de la sorte
Dabord je nie mon forfait,
Je fut conduit avec escorte
Dans les prisons du Chastelet.
Où le Juge avec raison
A recognu ma trahison.

J’avoue mon forfait execrable
Mon crime & ma mechanceté
L’auguste Conseil honorable
Du grand Chastelet ma juge,
Que je ferois rompu tout vif,
Pour le forfait par moy commis.

Ne suis-je pas bien miserable
Sortant d’une bonne Maison,
Ayant des employs honorables,
Et faire une telle action.
Helas que diront mes parens,
ils feront tous bien mécontens.

Du Grand Chastelet j’en appelle
Devant Messieurs du Parlement.
Connoissés que mon crime est telle,
On confirme mon jugement,
Aujourd’huy il me faut souffrir
D’estre rompu & brisé vif.

A mon Dieu mon Seigneur j’avoue
Que la mort j’ay bien merité,
Et que si je suis sur la roue,
C’est pour ma grande temerité,
Mais je vous prie de tout mon coeur
Pardonnez à ce deux pécheurs

Method of Punishment

breaking on the wheel

Crime(s)

murder

Date

Execution Location

Paris

Printing Location

Paris

Files

Recit veritable du cruelle assassin... Moreau (Gueullette 3).JPG

Citation

“Récit véritable
Du cruelle Assassin commis par le nommé Moreau à l'endroit du nommé Geoffroit son bon amy.,” Execution Ballads, accessed December 1, 2022, https://omeka.cloud.unimelb.edu.au/execution-ballads/items/show/1183.

Output Formats