EXECVTION remarquable de la voisin, fameuse Empoisonneuse

Title

EXECVTION remarquable de la voisin, fameuse Empoisonneuse

Transcription

La quelle est condamnée à faire amende honourable la torche au poing, ensuitte estre brulée toute vive, pour avoir empoisonné plusieurs personnes de qualité, et fait mourir plus de deux mille cinq cens enfants qu’elle a détruit au ventre de leur mere, d’autres qu’elle a jettez dans un four pour faire plusieurs Magies et Poisons.

Comme de toutes les trahisons il n’y a rien de plus perfide que le poison, et si l’on n’arrestoit ce désordre, la vie des monarques et Pontentats seroit tous les jours xposées à la fureur de ces miserables. C’est ce qui a fait que sa Majesté pour arrester cet horrible crime, a commandé à Messiers de la Chambre Ardente de faire le procez à ses detestables, qui font horreur à tout ce qu’il y a d’honnestes gens dans le monde, et que les personnes les plus éclairées ne pourroient s’en garantir.

C'est aujourd'hui, n'y a plus de remise,
Il faut mourir sans aucune seintise,
Cruel Demon tu n’est qu’un seducteur,
Un infame, un traistre et un menteur,
Tu m'as promis de vivre longue année,
Mais à ce coup ma vie est terminée,

Chers assistances, honnête compagnie,
Approchez vous vous entendrez ma vie,
Mais je vous prie de ne la pas imiter,
Mais bien plutost je vous prie de quiter,
Le luxe, l’orgueil et aussi la bombance
C'est ce qui cause aujourd'huy ma souffrance.

Estant jeune comme on sçait, la nature
M’avoit formée fort belle creature,
Chacun m’aimoit et me carresoit fort,
Je me raillois du destin et du sort,
Je m’estimois bien plus qu’une mortelle,
Contre faisant toûjours la Damoiselle.

Mes peres et mere m’envoyerent à l’école
Là où le Démon fit son rolle,
Jamais mon corps les chiens ne mangeront,
Ni les corbeaux quoi qu’ils soiét bien gloutos
Il me souffloit la bombance et l’orgeuil,
Et me disoit que jamais le cercueil

N’emfermeroit mon corps poli et tendre,
Il est vray, il sera reduit en cendre,
Ouy il est vray qu’en cendre seray mise,
Jamais mon corps n’entrera en Eglise,
Car les brasiers, les feux aussi les flâmes,
Devoreront mon corps pour trop infame.

Cruel destin, malheureuse journée,
Ha ! Plût à Dieu n’avoir pas esté née,
Je n’aurois pas offensé un Saveur,
Ny irrité mon divin Créateur,
Mon Dieu, mon Dieu pardon je vous demande,
Remettez-moy mes offenses trop grandes.

Saint Vierge mere tres honorable,
Priez Jesus vostre fils adorable,
Qu’il me donne bonne contrition,
Mon corps partit pour ma satisfaction,
Saint Vierge prenez en main mon ame,
Lors que mon corps sera mis dans la flâme.

Jeunes filles, femmes, vierges et pucelles,
Voyez, voyez, les douleurs tres-cruelles
Voyez, voyez les horribles tormens
Que je souffre continuellement,
Voyez, voyez ma mort vous en prie,
La triste fin de ma maudite vie.

Considérez mes peines et souffrances,
Il y a dix mois que je fait penitence,
Il y a dix mois que je suis en prison,
Cruelle j’ay fait mourir par poison,
Grand quantite de fort bonnes familles,
Hommes, garçons, enfans, femmes et filles.

J’ay bien pis fait, j’ay donné de breuvages,
A hommes et femmes qui estoyent volages,
De breuvages je faisois grand trafic,
Je les vendois tant de jour que de nuit,
Je ne recevois tous les jours grande finance,
Car j’abusois un chacun de ma science,

Ma science estoit par le démon produite,
Ce n’étoit pas sainte Ecriture écrite,
Ce n’étoit rien que les crimes et trahisons,
Ce n’étoit rien que breuvages et poisons
Ce tout étoit pour obéir au Diable,
Que j’ai commis tant de crimes execrables,

Je n’ose pas declarer mes offenses
Et le peuple le n’aura pas connoissance,
De mes forfaits et mes trop grands excès,
L’on brûlera mon corps et mon procez,
Car j’ay plus fait qu’un démon execrable,
Et mes pechez sont tres- abominables.

Oseray-je, tres-noble compagnie,
Vous supplier à la fin de ma vie,
Vouloir prier le doux jesus pour moy,
Qui n’a eu esperance ny foy,
Qui ne craignoit du grand Dieu la justice,
Mais à present on va punir mon vice,

Adieu parens, adieu enfans tres-sages,
N’imitez pas mon Esprits trop volage,
Priez, priez le doux Jesus pour moy,
Divinité hela ! Excusez moy,
Sainte Vierge voyez mon debonnaire,
Preservez moy d’enfer et Purgatoire.
FIN

Tags

Citation

“EXECVTION remarquable de la voisin, fameuse Empoisonneuse,” Execution Ballads, accessed March 5, 2024, https://omeka.cloud.unimelb.edu.au/execution-ballads/items/show/1006.

Output Formats